Comment faire un CV en anglais ?

CV Anglais

Vous désirez postuler auprès d’une entreprise anglo-saxonne ou bien vous avez envie de décrocher un poste à dimension internationale dans une société française ? Vous avez alors besoin de rédiger un CV en anglais. Pourtant, cette étape demande quelques connaissances puisqu’il ne s’agit pas de transposer et de traduire un CV français : le curriculum vitae en anglais possède quelques particularités et différences. Alors, comment faire un CV en anglais pour décrocher le poste de vos rêves ? On vous explique tout ce qu’il faut savoir pour ne pas commettre d’erreurs !

Pourquoi apprendre à faire un CV en anglais ?

Dans un monde de plus en plus globalisé, la plupart des salariés sont amenés à faire un CV en anglais au moins une fois dans leur carrière. Les pays anglo-saxons comme les États-Unis ou le Royaume-Uni regorgent d’opportunités professionnelles et entretiennent des liens étroits avec les entreprises françaises. Stage, contrat de travail, VIE : peu importe le poste international que vous désirez, savoir-faire son CV en anglais est indispensable pour décrocher son entretien d’embauche. C’est un excellent moyen de prouver votre niveau de langue !

Les spécificités du curriculum vitae en anglais ?

Pour vous aider à rédiger un CV pour un pays anglophone, vous devez déjà connaître les particularités du CV anglais :

  • Nombre de pages : maximum 1 à 2 pages, mais il est courant de dépasser une page (contrairement à la France).
  • Photo : la photo est optionnelle, tout dépend du secteur d’activité visé. On conseille toutefois de l’ajouter pour le recruteur se souvienne de vous. Aux États-Unis, on opte pour une photo souriante !
  • Niveau d’anglais : évidemment, comme pour votre lettre de motivation en anglais, votre niveau de langue doit être irréprochable. Vous devez donc faire attention à ne pas mélanger anglais britannique et anglais américain.
  • Structure : pour faire un CV en anglais, vous devez repartir d’une page blanche. N’essayez pas de traduire votre CV français, puisque vous augmentez le risque de faire des fautes, voire de traduire des mots.

CV pour le Royaume-Uni VS CV pour les États-Unis

Un CV américain et un CV britannique partagent des points communs, mais également des différences. Vous devez donc adapter la forme et le fond de votre CV anglophone en fonction du pays dans lequel vous postulez :

  • La date : aux États-Unis, on écrit “August 17, 1998” ou “08-17-98”. Au Royaume-Uni, on opte pour “17 August 1998 ou 17th August, 1998” ou “17-08-98”.
  • Le fond : un CV américain se veut plus accrocheur, donc n’hésitez à utiliser tous les chiffres et les faits appuyant votre candidature. Vous devez montrer que vous représentez un intérêt économique pour l’entreprise. Pour faire un CV en anglais britannique, on privilégie une version plus sobre et moins vendeur, comme le CV français.

Parmi les rubriques dans votre CV, vos informations personnelles ne doivent mentionner que vos nom, prénom, adresse et numéros de téléphone. Vous n’avez pas à donner d’information sur le sexe, l’âge, et la situation maritale. Voici ensuite les différences entre les deux CV anglais :

  • Objectifs : “Professionnal Objective” pour le CV britannique se traduit par “Career Planning” pour le CV américain.
  • Formation : un CV britannique ne mentionne que les diplômes des études supérieures. Dans un CV américain, vous pouvez mentionner les petits boulots qui ont permis de financer vos études.
  • Centres d’intérêt : les occupations associatives et autres activités sont très appréciées outre-Atlantique.
  • Références : les références n’apparaissent pas dans le CV américain. Contentez-vous de la formule “References available upon request”.

Faire un bon CV en anglais avec la bonne structure

Personal Details (Information personnelle)

Cette partie se situe en haut du CV. Elle correspond à l’état civil et contient les informations personnelles du postulant : prénom, nom, date de naissance (optionnelle), adresse, numéro de téléphone et nationalité.

Carrer Objective (Objectif de carrière)

Pour faire un CV en anglais, vous devez en valoriser les éléments clés. Cette partie se situe en haut, après “Personal Details”. Elle est encadrée et doit mentionner votre projet professionnel et/ou le type de poste et de responsabilités que vous désirez. On peut également intituler cette rubrique “Professional Objective”.

Education (Formation initiale)

Ici, vous ne devez mentionner que les diplômes obtenus après le baccalauréat, en plaçant chaque expérience dans l’ordre anti-chronologique (du plus récent au plus ancien). Faites bien attention à la traduction de vos diplômes et formations ! Vous devez également détailler la formation, les études suivies et les résultats obtenus. Voici quelques équivalences entre les systèmes éducatifs français et anglo-saxons :

  • Doctorat : Ph.D.
  • Maîtrise : Master’s Degree.
  • Licence : Bachelor’s Degree.
  • BTS : two-year technical degree.
  • Grande école de commerce : top french business school.
  • Prépa : two-year intensive program preparing for the national competitive exam for entry to business schools or engineering schools.
  • Baccalauréat : High School Diploma.

Training (Formation continue)

Vous devez ici mentionner toutes les formations suivies dans le cadre de votre activité professionnelle, en privilégiant les plus significatives en termes de durée. Vous pouvez également intituler cette rubrique “Courses”.

Special Skills (Compétences spécifiques)

La plupart des compétences significatives pour le poste sont mentionnées dans “Education” ou “Work Experience”. Cette rubrique est généralement dédiée aux compétences en langues étrangères et informatique, ce qui permet d’éviter les redondances avec la partie sur vos expériences professionnelles. Pour mentionner votre niveau de langue (foreign languages), appliquez l’échelle suivante :

  • Bilingual french /english : bilingue.
  • Fluent english : parle couramment.
  • Working knowledge of italian : compétences professionnelles en italien.
  • Basic ou Conversational spanish : compétences conversationnelles en espagnol.

Ne soyez pas trop ambitieux dans l’évaluation de votre niveau de langue ! Si vous vous dites bilingue en anglais, vous devez parler la langue quasiment comme un natif anglophone. Pour appuyer ces compétences, vous pouvez préciser la durée des séjours effectués dans un pays locuteur.

Work experience (Expérience professionnelle)

C’est sans doute la partie la plus importante pour faire un CV en anglais. Vous devez ici distinguer les stages formateurs (training period ou intership) des expériences professionnelles, en commençant toujours par le dernier poste occupé.

Ici, vous devez vous mettre à la place du recruteur : il ne connaîtra pas toujours l’entreprise citée. Vous devez donc préciser son secteur d’activité et sa performance, notamment en mentionnant des réalisations de l’entreprise ou les objectifs atteints. Privilégiez les verbes d’action au prétérit et apportez des détails sous forme de texte, et non de tirets.

Et dernier petit conseil : ne laissez jamais de trous inexpliqués ! Peu importe la raison de votre changement de situation, les recruteurs anglais aiment obtenir des explications.

Miscellaneous (Divers)

Cette rubrique peut s’apparenter à celle des centres d’intérêt. Vous pouvez y présenter toutes vos activités extra-professionnelles, vos hobbies, et même la détention de permis de conduire automobile, moto, camion, etc. Il faut savoir que cette partie est très valorisée aux États-Unis. Vous devez toutefois faire attention à rester dans le cadre professionnel. Si vous avez des hobbies un peu loufoques, réservez-les pour l’entretien d’embauche si le courant passe bien avec le recruteur.

References (Références)

Enfin, pour faire un CV en anglais, vous devez ajouter une rubrique pour les références, ce qui est inhabituel en France. Pourtant, c’est une partie indispensable dans les pays anglo-saxons ! Les recruteurs apprécient de pouvoir vérifier les expériences décrites. Vous devez donc fournir les noms de 2 personnes pouvant vous recommander, que ce soit un professeur ou un ancien employeur, et indiquer leurs coordonnées. Si possible, prévenez-les en amont pour qu’ils ne soient pas surpris de recevoir un appel. Si vous ne désirez pas communiquer leurs coordonnées sur le CV, ajoutez simplement la formule suivante : “References available upon request”.

Une formation d’anglais pour apprendre à rédiger votre CV

Vous l’aurez compris, faire un CV en anglais demande un peu de pratique et d’expérience. Il faut tenir compte à la fois des différences entre la France et les pays anglo-saxons, mais aussi entre ces pays eux-mêmes. Pour vous accompagner dans cette démarche, découvrez notre formation d’anglais CPF : un professeur natif anglophone vous conseillera dans la rédaction de votre CV et de votre lettre de motivation pour éviter toutes les fautes et erreurs courantes. Vous pouvez du même coup améliorer votre niveau d’anglais pour vous préparer au mieux à l’entretien oral face au recruteur : il y a de grandes chances que vous deviez parler anglais, même face à un recruteur français. Et notre formation en e-learning se concrétise par une certification d’anglais à ajouter comme preuve de votre niveau dans la catégorie de vos compétences linguistiques !

Ne ratez aucune de nos actualités. Inscrivez-vous à notre newsletter.

En cliquant sur “Envoyer”, j’accepte et je comprend comment Proformation traite mes données personnelles comme indiqué dans la Politique de Confidentialité.

Proformation Proformation
Merci pour votre visite, malheureusement ce site n'est pas supporté par ce navigateur.

Rendez-vous sur un autre navigateur pour découvrir Proformation (Edge, Chrome, Firefox...)